Lampe bonsai sekijôju

Premier projet Arduino terminé.

But: Réaliser une lampe à base de Led. Et pour le fun, qu’elle s’allume toute seule et graduellement avec la nuit tombant.

Arduino permet de recevoir des signaux venant de différentes sources et d’envoyer des signaux à d’autres éléments ( information IN et OUT)
Ici, je vais récupérer la valeur d’une photorésistance qui varie en fonction de la quantité de lumière reçue à sa surface, puis après traitement je vais commander différents interrupteurs reliés aux Led.

Bien, voilà pour la logique maintenant faut concrétiser ça en électronique…. ouille.
Encore une fois, internet est ton ami et j’avoue ne pas avoir sucer tout ça de mon pouce. Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme, ce n’est que du recyclage de bonne idées tout ça :).
D’abord, il y a eu le cours sur Arduino cet été, puis je suis tombé sur cet article du magasine Make où je trouvais l’idée des balles de ping pong assez cool :)
J’ai trouvé un tuto sur un VU-mètre pour l’intensité sonore puis un autre tuto sur comment faire une guirlande de Leds + bouteilles de lait qui s’allument l’une après l’autre.
Je mets tout dans ma tête + 1 ou 2 bières, je secoue vigoureusement et hop, voilà la liste des courses:
24 ping pong,
24 led blanches, ce qui me fait 8 groupes de 3 Leds. 3 x +-3.2V = +-9.6V donc si j’utilise un transfo 12Volt, j’aurai besoin d’une résistance de +-100Ω pour absorber la tension (V) excédante.
8 résistances de 100Ω,
8 transistors NPN comme le BC337, c’est comme un interrupteur qui va laisser passer ou pas le 12V en fonction d’une tension 0/5V venant d’Arduino. En effet, Arduino ne fournit qu’une faible tension de 5-6V max et il nous faut bien plus pour toutes les led. Je passe donc par l’intermédiaire de transistors.
8 résistances de 1KΩ, je sais plus pourquoi mais il faut une résistance de 1K entre Arduino et le transistor.
1 LDR (photorésistance) + 1 résistance, pareil que pour le transistor, il faut lui ajouter une résistance pour avoir une lecture stable de sa valeur. Ici, j’ai ajouté une R de 18KΩ, ça dépend du LDR donc faut tester…
1 Arduino Uno, évidemment.

Ensuite vient l’heure du prototypage, je sors donc ma « breadboard » et ma valisette de composants.

Version super simple pour tester le code.
Il n’y a qu’une led et sa résistance par « groupe », ça fonctionne en 5V.

Version 12V, avec 8 groupes de 3 led + résistance et le transistor.

Version presque finale. J’ai regroupé les composants et externalisé uniquement les 8 groupes de led.
J’ai réalisé un petit dessin dans un petit pdf dispo ici :) et il y a même le code Arduino commenté (en anglais, je m’ouvre au monde)

Il ne manque plus que de dessiner un schéma de circuit et d’utiliser la CNC pour le graver sur une plaque cuivrée. Il faut ajouter un connecteur 11pin pour organiser les fils en un seul câble vers la lampe.
Une autre option serai de placer les circuits sur une « shield » Arduino, c’est une plaque qu’on place directement sur l’Arduino.
Je pense que j’ai laissé traîner ce projet pendant 1 mois, le proto de l’électronique fonctionnait parfaitement mais je n’avais pas encore d’idée sexy pour le support et la lampe en elle même. J’ai laissé venir…

Puis pouf, en griffonnant sur un papier des schémas de découpes pour la CNC, l’idée s’est présentée d’elle même, découlant de mon problème principal « Il y a trop de fils, c’est moche, comment gérer ça? »
Et pourquoi pas en ajouter encore plus et leur donner une forme? « Le problème est la solution » = principe de Permaculture. ;

 

Encore une fois, merci à Brice pour sa belle démonstration en vidéo.

Notes:
– J’ai mesuré une consommation de 2W/h. Yessssssss, Electrabel… tu ne gagnera plus d’argent avec moi. :) (Ok, c’est juste une lampe d’ambiance mais elle éclaire déjà pas mal du tout)
– La partie Arduino et le fun de la lampe automatique, c’est pas obligé bien sûr 😉
Si on dégage les transistors et Arduino, il suffit d’un transfo 220V AC/12V DC qu’on connecte aux 8 groupes de 3led + résistance de 100Ω, (ces groupes sont à monter en parallèle et pas en série) et on obtient la même chose mais en mode ON/OFF, tout simplement.

Il est possible que j’en fabrique d’autre pour les personnes intéressées. à discuter…

Un commentaire

  1. Johnd995   août 24, 2015 03:28 / Reply

    Very efficiently written information. It will be beneficial to everyone who employess it, including myself. Keep up the good work for sure i will check out more posts.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*